Médecine esthétique

« Avant de passer par la case chirurgie, certains traitements médicaux peuvent aider à améliorer son look ou donner un coup de frein aux effets du temps. Nombre d’imperfections peuvent en effet être traitées par simple médecine esthétique, en particulier grâce aux injectables (Botox®, acide hyaluronique, multi injections vitaminées). C’est l’objet de la médecine esthétique. »

L’objectif de son utilisation est d’estomper les rides horizontales et verticales du front et des sourcils qui apparaissent par la sollicitation répétée des muscles. La toxine botulique permet d’amoindrir la mobilité de ces muscles.

Les muscles sont détendus, les dépressions de la peau sont lissées, le visage paraît plus jeune.

Il convient de savoir que la ligne des sourcils est équilibrée par deux groupes musculaires en opposition : le muscle du front servant à relever les sourcils et les muscles situés tout proches des sourcils permettant de les abaisser.

Le muscle du front est responsable des rides horizontales et les muscles près des sourcils sont responsables des rides verticales situées entre ces derniers.

Le résultat visé par des injections de toxine botulique est l’obtention de rides lisses au repos et non l’immobilisation des muscles.

Le produit réduit les rides provoquées par un groupe musculaire en diminuant son action mais libère le champ d’action du groupe opposé. L’objectif est de maintenir l’équilibre entre ces muscles abaisseurs et releveurs afin d’harmoniser les traits du visage.

Il est recommandé d’avoir recours à des injections de toxine botulique de façon modérée et progressive. Il est donc inutile d’en injecter trop dès les premières séances.

Un résultat trop parfait dès la première séance n’est pas recommandé, il faut procéder avec modération.

Il est parfois nécessaire de répéter les injections afin de trouver l’adaptation adéquate du produit pour chaque individu.

Pour plus de renseignements, téléchargez la fiche d’information sur les injections de toxine botulique.

L’acide hyaluronique est un produit de remplissage résorbable (durée moyenne d’efficacité de un an). Il peut être utilisé de deux façons :

  • comme produit de comblement de rides ou de sillons trop marqués qui durcissent le visage.
  • en volumétrie : rehausser un sourcil, regalber une pommette, remplir une tempe creuse, atténuer un cerne, repulper une lèvre top fine (sans excès), projeter un menton, réduire une cassure d’ovale, redessiner une ligne mandibulaire.

Pour plus de renseignements, téléchargez la fiche d’information sur les injections d’acide hyaluronique.

hyperhidrose palmo-plantaire

En médecine esthétique, le peeling est un acte de relissage cutané (exfoliant la couche superficielle de la peau). Il permet de redonner au visage tout son éclat.

Le peeling est un procédé qui occasionne une desquamation plus ou moins profonde de tout ou une partie du visage. Il consiste en l’application sur le visage, le cou et le décolleté d’une solution acide qui a pour action de lisser le grain de peau. Il accélère le renouvellement cellulaire, donne une peau douce, un grain de peau velouté, plus tonique.

Comme un gommage qui détruirait les cellules morte, le peeling agit sur le même principe mais de façon beaucoup plus intense. En effet, il va éliminer les couches supérieures de l’épiderme pour révéler un teint plus clair, plus lumineux, gommer les irrégularités du grain de peau, estomper les petites imperfections (tâches, cicatrices…) ou encore lisser les rides.

Le peeling superficiel donne un véritable coup d’éclat au visage, il éclaircit le teint, élimine les tâches brunes. Il faut 4 séances à 2 semaines d’intervalle chacune pour optimiser le résultat et il est conseillé par la suite d’effectuer une séance tous les 2 mois pour un entretien durable. Ce peeling est conseillé pour les peaux ternes et « froissées », les irrégularités du teint, les boutons d’acné ainsi que les ridules. Malgré quelques rougeurs juste après la séance (qui se résorbent au bout d’1 à 2h), cet acte n’entraîne aucune éviction sociale.

Pour plus de renseignements,  téléchargez la fiche d’information sur les peelings du visage.

La mésothérapie du visage (ou mésolift) est une technique qui consiste à injecter avec une très fine aiguille , dans le derme, de très petites quantités de produit spécifiques et adaptées aux besoins de la peau. Ces micro injections se font le long des rides et aussi en « nappage » sur tout le visage. Elle peut se pratiquer à la main ou avec un rouleau constitué de micro aiguilles.

La substance injectée est un mélange nutritif et revitalisant que choisit le médecin selon le type de peau. Elle contient des vitamines, des oligo-éléments et minéraux, des produits stimulant la micro circulation, l’oxygénation et la fabrication de collagène dans la peau. On recherche ainsi un effet de « rajeunissement » cutané.

En général, ce soin permet d’obtenir des résultats de façon assez rapide. En effet, ils peuvent se voir dès la première séance: la peau se recolore, se retend, est mieux hydratée et devient plus souple. Progressivement, d’une séance à l’autre, le teint prend de l’éclat, la fermeté de la peau s’améliore.

Le visage est la zone la plus communément traitée mais il reste possible d’améliorer aussi la peau du cou, du décolleté et aussi des mains. Il s’agit en fait des zones où la peau est la plus exposée aux UV et donc vieillit plus vite.

Après une séance de mésothérapie, des rougeurs sont souvent présentes pendant quelques heures. Des petites ecchymoses (petits bleus) peuvent se voir parfois sur les peaux fragiles (ou couperosées) ou encore sur des points d’injection plus profonds. Sur des peaux délicates ou très réactives, des petits points rouges peuvent persister 24h à l’endroit des micro-piqûres. Ils sont sans conséquences.

La séance de micro-injections dure vingt minutes environ pour tout le visage. Pour obtenir un bon résultat, il faut prévoir 4 séances à 2 à 3 semaines d’intervalle puis une séance tous les 2 mois en moyenne en entretien. Le rythme des séances d’entretien varie selon le ressenti des patientes.